Après avoir réalisé une mini-boite à flat, à base de fil lumineux dans le bouchon du Newton, je l’ai publié. J’ai eu du retour de la communauté quant au manque d’Uniformité du PLU (Plage Lumineuse Uniforme).

Le calque était trop près et trop fin pour permettre au fil lumineux de voir sa lumière être diffusée. Ce qui ne permet pas avoir un champs uniforme de lumière.

J’ai donc recherché sur Internet les meilleures solutions pour retrouver de l’uniformité. J’ai vu deux corrections majeures à apporter à ma boite à flats :

  • Avoir une source lumineuse moins irrégulière
  • Reculer le calque pour quelque chose de plus diffus

Je me suis donc haleté à réaliser des fichiers 3D, à l’aide de Fusion 360, avec une structure en 3 parties :

  • Un fond carré pour supporter des rubans LED sans avoir d’irrégularité
  • Un cadre pour permettre d’écarter les calques de quelques centimètres de la source lumineuse et avec un épaulement circulaire pour soutenir les calques et la feuille de plexi qui viendra supporter les calques
  • Une adaptation carré-circulaire pour permettre d’enfoncer l’ensemble autour du Newton 150/750.
Boite à flat en 3D

Voici le lien vers l’intégralité des fichiers qui ont servis à la réalisation de cette version (Fusion 360, STL et Gcode) : https://maison.favier.org/index.php/s/5St8Z93B6BWfLTw

Après de nombreuses heure d’impression 3D, j’ai pu commencer à assembler les éléments : coller / souder les rubans LED (qui ont été renforcés avec de la colle à chaud à différents endroits).

Fond en PLA vide
Fond avec les rubans installés

J’ai ensuite pu assembler les 2 autres éléments avec les calques et la feuille de plexi :

Haut de la boite avec les calques
Haut de la boite avec le plexi

Et voici le résultat lors d’un retour en fin de session d’astro dans le jardin :

Boite à flats en fonctionnement

4 commentaires

Thomas · 4 mai 2020 à 18 h 58 min

Bonjour,
Je suis astrophotographe amateur aussi et depuis que j’ai acheté mon setup d’astrophoto je recherche le meilleur moyen de me fabriquer une boîte à flats. Je suis tombé sur votre article, et je voudrais savoir si le concept fonctionne et surtout quel genre de ruban LED vous avez utilisé (Lumen, K) pour que ce soit parfaitement uniforme ? J’ai une lunette de 100mm donc il faudra que j’adapte à mes dimensions.
Merci,
Thomas

    romainfavier · 10 janvier 2021 à 11 h 11 min

    Bonjour,
    J’ai utilisé ces LEDs : https://www.amazon.fr/dp/B00HSF65MC/
    Du 6000K, mais j’ai du rouvrir la boite à flat après premières utilisations, j’en avais mis 20 lignes de 20 cm et cela saturait le capteur.
    J’ai réduit de moitié le nombre de lignes.

    J’avais fait un essai avec un dimmer pour LED, mais cela générait des vaguelettes à la capture, car il ne réduit pas la puissance des LEDs, mais génère une fréquence variable des LEDs.

Stephane · 25 février 2021 à 1 h 06 min

Bonjour Romain
Ton montage m’intéresse. Si j’ai bien compris, tu places donc dans l’ordre une feuille de calque ( combien exactement ? As tu une référence ?) sur l’epaulement du cadre, le plexiglas opaque blanc (as tu une référence, épaisseur ? ), et enfin le support qui s’emboîte sur le télescope ?
Je pense modifier la pièce supérieure pour qu’elle soit de la même dimension pour qu’elle rentre dans l’epaulement. L’idée est de le rendre amovible pour y placer soit un haut correspondant au diamètre de mon Newton, soit au diamètre de ma lunette. Merci à toi

    romainfavier · 19 août 2021 à 13 h 52 min

    Bonjour,
    Navré du retard pour cette réponse.
    J’ai utilisé du calque type ‘lycée’ que j’avais en stock (3 couches) et le plexi est une chute réutilisée de 3mm, il me semble.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.